Spie batignolles : lancement des travaux du GHEF à Coulommiers

SPIE BATIGNOLLES LANCE LES TRAVAUX DE REHABILITATION ET D’EXTENSION DU GRAND HÔPITAL DE L’EST FRANCILIEN (GHEF) SUR SON SITE RENÉ ARBELTIER À COULOMMIERS

Le 26 janvier 2018, la direction du Grand Hôpital de l’Est Francilien (GHEF) et ses partenaires, l’entreprise de construction Spie batignolles ile de france et l’agence Architecture-Studio étaient réunis pour lancer officiellement les travaux du site hospitalier René Arbeltier de Coulommiers au travers d’une cérémonie de pose de première pierre.

 

Ce projet, d’un montant global de 26 millions d’euros, porte sur les travaux de réhabilitation et d’extension.

Ce marché de conception/réalisation a été confié par le Grand Hôpital de l’Est Francilien (GHEF) au groupement constitué de Spie batignolles ile-de-france (mandataire), du cabinet Architecture-Studio et du bureau d’études EDEIS.

Les travaux dureront 25 mois ; la livraison du nouveau bâtiment est prévue début 2020.

Architecture-Studio©

Site hospitalier René Arbeltier à Coulommiers : partie-intégrante du plus grand établissement hospitalier de France (hors CHU)

 

Le site hospitalier René Arbeltier de Coulommiers est un établissement public de santé intégré au sein du Grand Hôpital de l’Est Francilien (GHEF) avec deux autres sites hospitaliers, ceux de Meaux et de Marne-le-Vallée.

La fusion au 1er janvier 2017 de ces trois importantes structures permet au GHEF de proposer une offre sanitaire et médico-sociale complète à mi-chemin entre la densité urbaine parisienne et l’est rural de la Seine-et-Marne.

Sur Coulommiers, le GHEF est constitué de deux sites géographiques :

  • le site principal René Arbeltier regroupant les lits et places de court séjour MCO, l’hospitalisation Complète de Psychiatrie adultes ainsi qu’une Maison d’Accueil Spécialisée.
  • le site « historique » de l’hôpital Abel Leblanc, accueillant actuellement les lits de Soins de Suite et de Réadaptation, les structures de jour de Psychiatrie adultes ainsi qu’un IFSI.

 

Des travaux au service de l’amélioration du confort des patients et des utilisateurs

 

Dans une perspective de réorganisation des services, le GHEF, Spie batignolles ile de france et l’agence Architecture-Studio ont conduit une réflexion plus large sur l’amélioration du confort des patients, du confort du personnel dans leur exercice quotidien et du confort des visiteurs également.

Cette analyse a mis en lumière la nécessité d’engager un véritable chantier de restructuration des services, des espaces et d’extension de l’hôpital pour enrichir l’offre existante.

L’opération comporte deux phases de travaux :

  • Une première phase concerne l’extension du site hospitalier principal René Arbeltier sur une surface de 4 763 m² de Surface dans Œuvre (SDO). Ce nouveau bâtiment en R+4 couronné d’un toit terrasse abritera quatre unités de médecine de 30 lits, une par niveau. Il sera exploité début 2020.
  • Une seconde phase débutera lorsque l’extension sera mise en service, libérant les locaux pour entreprendre d’importants travaux de réhabilitation sur trois niveaux, correspondant à 4 125 m² de SDO. Ces trois niveaux accueilleront deux unités de Soins de Suite et Réadaptation et des espaces tertiaires médicaux et paramédicaux.

Architecture-Studio©

La réalisation de travaux d’une telle ampleur en milieu occupé constitue un enjeu majeur de cette opération. Des solutions architecturales et techniques ont été proposées par le groupement, en accord avec la maîtrise d’ouvrage, pour assurer le bon fonctionnement de l’hôpital et optimiser le déroulement des travaux. Par exemple, un nouveau mode de circulation verticale a été retenu pour faciliter le phasage des travaux.

Afin de privilégier l’emploi de proximité et participer au dynamisme local, Spie batignolles Ile-de-France s’est engagé contractuellement auprès du maître d’ouvrage à collaborer avec des sous-traitants implantés près du chantier.

 

FICHE D’IDENTITE DU PROJET

Maîtrise d’ouvrage : Grand Hôpital de l’Est Francilien

Agence d’architecture : Architecture-Studio

Entreprise générale : Spie batignolles ile-de-france (mandataire)

BE Fluides: EDEIS

BE VRD et HQE®: BETEM

BE Structure : TPF-Ingénierie

Économiste : Cyprium

Une architecture respectueuse de la Commanderie des Templiers, monument classé

Le nouvel édifice est conçu pour répondre aux exigences techniques et aux fortes contraintes d’usages propres au centre hospitalier. Mais cette approche est combinée avec une attention portée au dessin des façades qui doit entrer en résonance à la fois avec l’architecture des bâtiments médiévaux de la Commanderie des Templiers voisins de la nouvelle extension, et avec celle du site hospitalier initial.

Dans cette exigence, l’agence Architecture-Studio a imaginé un bâtiment qui affirme son autonomie par rapport aux bâtiments existants du centre hospitalier, ce qui permet de construire une articulation, un pivot, entre la Commanderie des templiers et l’hôpital.

L’extension se présente sous la forme d’un bâtiment à plan carré posé sur pilotis pour dégager les façades du sol, les plaçant au même niveau que celle de la Commanderie.

La façade implantée face à la Commanderie est traitée dans un registre d’échelle différent des autres. Une ouverture dessinée selon la grande dimension de la façade permet de créer une loggia monumentale qui fait face à la Commanderie. Cette disposition architecturale permet d’affirmer et de polariser le lien entre l’hôpital et la Commanderie des Templiers.

Cette façade deviendra caractéristique du site hospitalier de Coulommiers et sera un signal marquant à l’entrée de la ville depuis son accès nord par la départementale D402.

Un jeu avec les matériaux vient renforcer cette intention. La façade posée en fond de loggia est en bois, en mélèze plus précisément, dont la matière établie un contraste avec les trois autres situées coté hôpital. Ces façades sont simples avec une modénature de fenêtres régulière, qui ponctue le mur traité avec un enduit dont la couleur, grège clair, est choisie pour s’accorder au plus près des enduits à la chaux mis en œuvre sur le bâtiment de la Commanderie.

Ainsi, l’extension du GHEF et du site hospitalier René Arbeltier à Coulommiers est l’occasion d’améliorer l’offre médicale, les conditions de prise en charge des patients, d’exercice des professionnels de santé et permet, par son implantation, de redéfinir le rapport entre l’hôpital et son environnement direct.