Spie batignolles malet réalise une opération atypique sur le site de Toulouse Aerospace

Spie batignolles malet a proposé à Oppidea, SEM d’aménagement de Toulouse Métropole, la grave bitume GBepsilon+ pour permettre aux géants de la Machine de Toulouse de déambuler dans les rues sans créer d’orniérage.

TERRASSEMENT SECTEUR PLACE CENTRALE

Courant mai, Spie batignolles malet a officiellement présenté sa nouvelle formulation grave bitume GBepsilon+ sortie tout droit de sa R&D, simultanément étendue sur 3 sites en France. Celle-ci fait l’objet d’une expérimentation et d’un suivi  menés par le CEREMA*. Cette grave bitume est adaptée aux plateformes logistiques (aéroportuaire, portuaire, …).

Le lot 1 de ce chantier consiste en la réalisation de la viabilisation de la partie nord de Toulouse Aerospace, appelé quartier de la place centrale, a été confié à un groupement solidaire constitué de Spie batignolles malet, agissant en tant que mandataire, Jean Lefèvre et Guintoli.

Située en plein cœur du nouvel éco-quartier Aerospace à Toulouse, la Halle de la célèbre compagnie de rue « La Machine », abrite plusieurs géants qui, plusieurs fois par jour, déambulent dans les rues pour la joie du grand public.

Toulouse Métropole, Oppidea et la Compagnie La Machine, ont décidé de concert d’étendre le terrain de jeux de ces colossales machines pour leur permettre de parader dans ce nouveau quartier, y compris sur l’ancienne piste aérienne de l’aéropostale…. Pour devenir la piste des géants.

Cette artère centrale, symbole du nom du quartier, est amenée non seulement à être aménagée en une vaste esplanade piétonne, cycle et à recevoir le trafic des bus mais aussi des machines….

Si le roulement des bus répond en matière de revêtement routier à des standards, il n’en est pas de même du Minotaure et de l’Araignée…. qui par le poids de leur pattes** et leur démarches très lentes (de 1 à 3 km/h), sont amenés à créer des effets de poinçonnement répétés de la chaussée à des endroits identiques et des contraintes roulantes avec des charges énormes ; et donc à termes fragiliser la chaussée.

Le maître d’ouvrage, Oppidea, SEM d’aménagement de Toulouse Métropole, a confié à Spie batignolles malet la réalisation des terrassements et des voiries de l’esplanade du quartier de la Place Centrale sous la responsabilité  de la maîtrise d’œuvre NALDEO (mandataire)  et du bureau d’études DUMONS Ingénierie afin de vérifier la faisabilité technique de ce projet.

Pour répondre à ce cahier des charges original et très particulier les ingénieurs du laboratoire de R&D de Spie batignolles malet ont proposé une de leurs  innovations techniques avec la mise au point de  la grave bitume GBepsilon+, de faible épaisseur permettant d’économiser des matières fossiles, des granulats et l’utilisation/l’incorporation de 40% de matériaux recyclés.

* Cerema : Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l‘aménagement

**  Le Minotaure : 57 tonnes en charge dont 21 tonnes sur deux roues avant directrices de 1008 cm² de surface de contact chacune

L’Araignée : 37 tonnes en charge dont 17 tonnes sur deux roues avant directrices de 1269 cm de surface de contact chacune.

LA MÉTHODE D’ENDOMMAGEMENT PRIVILÉGIÉE POUR ENVISAGER LE DIMENSIONNEMENT STRUCTUREL DE LA CHAUSSÉE

Généralement, pour réaliser le dimensionnement structurel des chaussées, la méthode normalisée consiste en la comparaison entre les contraintes et déformations d’une structure recevant une charge de référence, et les valeurs admissibles définies en fonction de différents facteurs tels que le trafic, les performances mécaniques des matériaux.

Le laboratoire routier de Spie batignolles malet a considéré que la simple application de cette méthode n’était pas adaptée à la pluralité du trafic mesuré désormais sur Toulouse Aerospace portant sur des charges très différentes. La méthode du cumul des endommagements créés par chaque type de trafic a donc été privilégiée pour l’évaluation du dimensionnement structurel. Ils ont été réalisés sur la structure de chaussée vérifiée, par l’intermédiaire du logiciel Alizé-LCPC Routes :

  • Un premier calcul d’endommagement dû au trafic poids lourds et bus, à l’aide du module Routier.
  • Un second calcul d’endommagement dû au trafic des charges particulièrement contraignantes des deux principales machines mécaniques de la Compagnie (l’Araignée et le Minotaure), qui ont été modélisées pour prendre en compte leur géométrie complète pour une charge totale de près de 100 tonnes, à l’aide du module Charges spéciales.

Selon la méthode de dimensionnement, le cumul de ces 2 endommagements doit être inférieur à 1 pour que la structure vérifiée respecte le critère mécanique de dimensionnement, ce qui a permis de fixer l’épaisseur finale notamment l’épaisseur des couches d’assise en grave bitume de classe 4 normative et GBepsilon+.

GRAVE BITUME GB EPSILON + POUR RESISTER A L’ORNIERAGE ET AU FLUAGE

Au regard des résultats obtenus, Spie batignolles malet a proposé une adaptation technique de grave bitume développée par son propre laboratoire, dénommée GBepsilon+ pour supporter la charge des machines se déplaçant à faibles vitesses, une couche de roulement spécifiquement conçue pour ce projet garantira une résistance à l’orniérage et au fluage.

Le bureau d’études DUMONS Ingénierie et OPPIDEA ont retenu l’application de deux procédés sur les chaussées principales de la place centrale :

1/ La mise en œuvre de grave bitume de classe 4 normative sur des épaisseurs de 10 cm + 11 cm sur chaussée nord-sud.

2/ L’application de la grave bitume GBepsilon+ de 10 cm + 11 cm sur la chaussée Sud-nord.

La mise en œuvre qui s’est déroulée le 9 mai a consisté en deux phases :

  • Une couche d’assise
  • Une couche de roulement

Le tronçon d’application mesure 230m de long sur 7 m de large soit environ 1 000 tonnes d’enrobés et la mobilisation de 15 personnes sur la journée ont été nécessaires.

L’expérimentation menée par le Cerema doit permettre d’attester des gains de la composition de la GBepsilon+ sur la durabilité des performances de la chaussée, l’augmentation de sa durée de vie, les bénéfices environnementaux (économie circulaire, préservation des ressources naturelles, …) ainsi que les gains économiques et organisationnels grâce à la réduction d’épaisseur (2 couches d’assise au lieu de 3 dans la solution traditionnelle en GB3 donc un délai plus court de mise en œuvre).

À PROPOS DE SPIE BATIGNOLLES MALET

Marque experte du groupe Spie batignolles en infrastructures routières, Spie batignolles malet a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 338 millions d’euros. Son réseau industriel et son pôle Recherche et Développement lui offrent une totale complémentarité de compétences autour de son métier principal : les Travaux Publics. La synergie entre ses différentes entités permet une grande réactivité et lui confère l’agilité nécessaire pour répondre à tous types de travaux, des plus grandes réalisations routières de l’hexagone aux travaux de proximité.

Spie batignolles malet intervient principalement dans le Sud de la France au travers de ses implantations : 37 agences et filiales, 23 postes d’enrobage, 17 plateformes de recyclage, 8 sites de production de granulats et 5 usines d’émulsion.

3 GRANDS DOMAINES D’ACTIVITÉ
– Les travaux routiers et les aménagements urbains,
– L’extraction et la transformation des granulats,
– La fabrication et la mise en oeuvre d’enrobés.

Son portefeuille clients est majoritairement constitué de collectivités locales et de grands groupes privés.

UN PÔLE R & D
Spie batignolles malet dispose d’un savoir-faire très pointu en matière de travaux routiers. Elle a su développer ses propres innovations avec le dépôt de nombreux brevets, depuis la création, d’un pôle technique dédié à la recherche, à la conception, au contrôle, aux études, aux analyses… Elle a d’ailleurs reçu le Prix de l’Innovation à l’occasion d’un Congrès Mondial de la Route.

https://www.spiebatignolles.fr/notre-groupe/nos-entites/spie-batignolles-malet