L’Institut Pierre-Gilles de Gennes pour la microfluidique s’installe au 6-12, rue Jean Calvin (Paris 5ème); 6 000 m² dédiés à la recherche et à l’innovation.

Le 1er septembre va notifier le démarrage des travaux de la 1ère plateforme en Europe capable de combiner l’ensemble des technologies de microfabrication, d’auto-assemblage de systèmes microfluidiques et de “laboratoires sur puce“.

L’Institut Pierre-Gilles de Gennes pour la microfluidique (IPGG) doit emménager à l’été 2015 au 6-12 rue Jean Calvin (Paris 5ème), au coeur du campus de la Montagne Sainte-Geneviève.

Les travaux seront officiellement lancés au cours de la cérémonie le 1er septembre 2014 en présence de Marie-Christine LEMARDELEY (Adjointe à la Maire de Paris, chargée de l’enseignement supérieur, de la recherche  et de la vie étudiante, Présidente de l’ESPCI), de Jean-Louis MISSIKA (Adjoint à la Maire de Paris, chargé de l’urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité), de Jean-François JOANNY (Directeur général de l’ESPCI), et de Patrick TABELING (Directeur de l’IPGG).

Une bâche portant l’inscription suivante : “La révolution microfluidique au service de l’Homme” a été déployée pour l’occasion et durant toute la durée des travaux, où l’on reconnaîtra le portrait de Pierre-Gilles de Gennes, prix Nobel de physique 1991 et ancien Directeur de l’ESPCI (1976-2002).

StefanMeyer(1)Crédit photo : Stefan Meyer

Retrouvez l’intégralité du dossier de presse en téléchargeant les documents ci-dessous ainsi que les visuels associés.

Dossier de presse IPGG

Visuels Dossier de Presse